Aide au sommeil des tout-petits : Peut-on utiliser une veilleuse ?

C’est la nuit. Vous êtes plongé dans un profond sommeil. Votre enfant dort à poings fermés. Tout va bien dans le monde. Enfin, c’est ce que vous pensiez…

Si vous avez déjà été réveillé au milieu de la nuit par un enfant effrayé, vous vous êtes peut-être posé l’une de ces questions – ou toutes ces questions : Mon enfant a-t-il besoin d’une veilleuse ? Sera-t-il capable de dormir dans le noir ? La lumière va-t-elle l’empêcher de dormir ? Que dois-je faire ? L’utilisation d’une veilleuse est-elle acceptable?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il peut être judicieux d’installer une veilleuse dans la chambre de votre enfant. Mais il y a aussi des raisons pour lesquelles il est préférable de ne pas le faire et pour lesquelles vous pourriez avoir besoin d’une aide pour le sommeil de votre enfant. Voici les principaux avantages et inconvénients.

Quand c’est une bonne idée d’utiliser une veilleuse :

  • Pour le confort. Le fait d’allumer une veilleuse pour votre enfant peut le rassurer quand il commence à faire des cauchemars. Les cauchemars peuvent commencer dès l’âge de 2 ans et lorsque les peurs nocturnes se développent, l’ajout d’une veilleuse peut apporter un certain confort à votre enfant. Comprenez pourquoi il en a besoin : ce qui l’effraie et assurez-vous de traiter d’abord le problème principal. Si votre enfant a besoin de la veilleuse pour son confort, laissez-le faire. Si cela l’aide à se sentir en sécurité dans son environnement et favorise un meilleur sommeil pour tous, alors ce n’est pas une bataille que vous devez mener.
  • Pour les visites nocturnes des nouveau-nés. De nombreuses familles de jeunes bébés utilisent une veilleuse plus pour elles que pour le nourrisson. Elle les aide à voir ce qui se passe dans la pièce lorsqu’ils vérifient les couches ou donnent les biberons nocturnes. Tant que vous n’allumez pas la lumière du plafond et que la veilleuse n’est pas trop lumineuse, tout va bien. Mais essayez de l’éteindre dès que votre enfant fait ses nuits.

Conseil ! Si vous utilisez une veilleuse, choisissez une ampoule de 4 à 7 watts, pas plus.

  • Pour l’apprentissage de la propreté. Donner à votre enfant qui vient de s’habituer à la nuit sa propre veilleuse ou lampe de poche est un excellent moyen de l’encourager à aller aux toilettes de façon autonome. Équiper le couloir et la salle de bain d’une petite veilleuse pour qu’il puisse voir le chemin vers le pot est également une bonne idée.

Quand il est temps d’éteindre cette lumière :

  • Quand elle perturbe le sommeil. En tant que professionnel du sommeil, j’encourage un environnement sombre pour le sommeil. C’est l’obscurité qui incite notre cerveau à libérer la mélatonine, notre hormone naturelle du sommeil. Elle active notre interrupteur de sommeil. Un environnement trop lumineux peut éteindre cet interrupteur et perturber nos rythmes circadiens naturels. C’est pourquoi il est important d’éteindre tous les écrans lumineux au moins 60 minutes avant l’heure du coucher et de commencer votre rituel du coucher avec votre enfant dans sa chambre sombre, calme et fraîche.

Conseil ! Choisissez toujours une ampoule à lumière naturelle jaune ou ambre plutôt que des veilleuses bleues ou blanches.

  • Quand ils jouent au lieu de dormir. Le fait de pouvoir voir dans sa chambre grâce à la veilleuse peut permettre à votre enfant de jouer davantage alors qu’il devrait essayer d’aller se coucher. Peut-être avez-vous un tout-petit qui reste debout trop tard à jouer avec ses jouets, ou votre enfant d’âge scolaire qui n’arrête pas de lire son livre. Ils repoussent maintenant l’heure du coucher correspondant à leur âge, ce qui signifie que leur manque de sommeil va augmenter.

Conseil ! Diminuez progressivement la lumière en diminuant la puissance pendant une semaine environ. Ils pourront ainsi s’habituer à dormir dans l’obscurité.

Si vous utilisez une veilleuse dans la chambre de votre enfant, assurez-vous d’en utiliser une qui n’entrave pas son sommeil. Privilégiez les couleurs chaudes, comme le rouge et le jaune, plutôt que les LED bleues et blanches.

Il est toujours préférable de comprendre pourquoi votre enfant peut avoir besoin d’une veilleuse. Est-ce dû à des peurs ou à des jeux ? Va-t-elle entraver le sommeil ou le favoriser ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Les veilleuses peuvent affecter chaque enfant différemment et vous ne saurez peut-être pas s’il peut s’en passer ou non avant de l’avoir essayé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *