Les cycles du sommeil chez la femme enceinte

En général, le sommeil occupe environ un tiers de l’existence de l’homme. Il est constitué d’un cycle qui s’enchaîne tout au long de la nuit. Cependant, ce dernier peut connaître des modifications pendant la grossesse. Cela a été constaté chez une multitude de femmes enceintes. Ces changements consistent principalement en des éveils nocturnes qui deviennent au fil du temps plus fréquents à cause de certaines douleurs de grossesse.

Que faut-il savoir sur les cycles de sommeil chez la femme enceinte ? Découvrez la réponse ici.

Le cycle du sommeil au premier trimestre chez la femme enceinte

Une femme enceinte a sans nul doute besoin d’une tete de lit confortable pour bénéficier des nuits paisibles. Cependant, les nombreuses modifications observées durant le premier trimestre chez la femme enceinte peuvent avoir des répercussions sur son cycle de sommeil. Autrement dit, dès les trois premiers mois, les changements hormonaux qui surviennent généralement au début de la grossesse peuvent modifier le sommeil. Il faut noter par exemple que l’augmentation de la progestérone chez la femme enceinte crée une sorte de manque de sommeil. Toutefois, elle peut également être responsable d’un sommeil court ou interrompu pendant la nuit. Par ailleurs, l’œstrogène quant à lui occasionne, pour sa part, une instabilité des cycles de sommeil.

En revanche, sachez que l’hypersensibilité des seins ainsi que d’autres douleurs de grossesse peuvent vous empêcher de prendre une bonne position de sommeil. Dès lors, pour trouver une solution à ce problème, vous pouvez essayer de dormir sur le côté. De plus, au fur et à mesure que votre enfant grandit, il exerce une forte pression sur votre vessie. Cela vous amène à uriner très souvent. Ce besoin d’uriner vous réveillera sans doute plusieurs fois la nuit. Comprenez aussi que les nausées matinales peuvent vous sortir du lit plus tôt que prévu le matin lorsqu’elles sont insupportables. Les vomissements aussi peuvent réduire votre apport nutritionnel. C’est sans oublier le stress et l’anxiété causés par la grossesse qui pourraient également entraîner une insomnie. D’une manière ou d’une autre, au premier trimestre, la femme enceinte a un sommeil agité.

Le cycle du sommeil au deuxième trimestre chez la femme enceinte

Généralement, les différentes perturbations du sommeil sont moins fréquentes pendant le deuxième trimestre. Il faut noter que les taux d’hormones diminuent, de même que les nausées et la fatigue. En plus, au fur et à mesure que votre bébé et votre utérus remontent dans votre ventre, la pression sur votre vessie se relâche. Ainsi, vous éprouvez moins le besoin d’uriner à chaque fois. Toutefois, quelques inconforts peuvent en revanche impacter négativement la qualité de votre sommeil. Sachez aussi que quand votre utérus est en expansion appuie sur vos intestins et votre estomac, cela peut vous causer des brûlures d’estomac et vous ne pourrez pas dormir comme cela se doit.

Au deuxième trimestre, vos phases de sommeil paradoxal deviennent plus fréquentes. Alors, il est tout à fait possible que vous fassiez plus de cauchemars ou de rêves, qui vous semblent par moments très réels. Cela vous donnera l’envie de vite vous réveiller pour vous souvenir du rêve que vous aviez fait. Durant ce trimestre, certains facteurs peuvent engendrer une sorte de sensation de fatigue dans tout le corps. Pour réduire cette sensation de fatigue qui vous empêche de dormir, vous pouvez toutefois modifier votre alimentation afin de mieux gérer les nausées. Vous pouvez aussi faire des siestes dans la journée, boire suffisamment d’eau et vous assurer de consommer suffisamment de fer. En respectant toutes ces indications, cela ne vous amènera pas à dormir comme vous voulez. Toutefois, vous allez sans doute vous sentir mieux dans votre cycle de sommeil.

Le cycle du sommeil au troisième trimestre chez la femme enceinte

Au troisième trimestre, le sommeil d’une femme enceinte peut être altéré pour plusieurs raisons. En effet, la croissance de votre ventre et celle de votre enfant qui augmente peuvent créer des douleurs musculaires et dans le dos ou un sentiment d’inconfort. De ce fait, le reflux et les brûlures d’estomac peuvent également perturber votre sommeil malgré votre tête de lit de qualité. Vos différentes articulations et l’assouplissement de vos ligaments sous l’effet des hormones qui préparent votre corps à l’accouchement peuvent vous empêcher d’adopter une bonne position de sommeil.

Il faut noter que la pression de l’utérus sur le diaphragme et la congestion nasale causent parfois des ronflements. D’ailleurs, certaines femmes font même de l’apnée du sommeil pendant leur grossesse. En revanche, le ronflement et l’apnée du sommeil peuvent constituer des symptômes d’un autre trouble de grossesse. C’est la raison pour laquelle il est souvent conseillé de consulter son médecin si l’on éprouve des problèmes de sommeil. Pour avoir un cycle de sommeil plus ou moins normal durant ce trimestre, faites l’effort d’avoir des nuits plus longues. Des siestes, une bonne hydratation, de l’exercice physique et une parfaite alimentation équilibrée peuvent également aider dans votre sommeil.

L’essentiel étant dit, vous avez désormais toutes les informations nécessaires sur le cycle du sommeil d’une femme enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *