Sept conseils pour s’absenter sans bébé pendant l’allaitement

Qu’il s’agisse de votre premier ou quatrième bébé, vous êtes fatiguée. Selon les circonstances et/ou votre degré de désespoir, vous êtes peut-être enfin prête à partir… (gulp !) sans bébé. Heureusement, avec un peu d’anticipation, le choix de l’allaitement maternel ne doit pas nécessairement faire disparaître les vacances du passé. Que ce soit pour les affaires ou pour le plaisir, voici quelques conseils pour que votre escapade pendant l’allaitement se passe bien.

1. Remplissez votre congélateur

Vous avez peut-être déjà stocké assez de lait pour nourrir toute une garderie, mais si ce n’est pas le cas, commencez dès maintenant. En fonction de vos réserves et de votre rythme, vous devrez probablement ajouter quelques séances de pompage à vos préparatifs de voyage. N’oubliez pas qu’en raison des rythmes circadiens et des fluctuations hormonales, il est toujours plus facile d’exprimer votre lait le matin, c’est donc le moment idéal pour commencer à faire des réserves.

2. Donnez du pouvoir à votre baby-sitter

Celui qui a dit qu’il ne fallait pas pleurer pour du lait renversé n’a jamais tiré son lait. Pour vous assurer que votre lait stocké dure tout le temps de votre absence, demandez à la baby-sitter de  » rythmer  » toutes les tétées au biberon. Le bébé doit être nourri en position verticale pour ralentir l’écoulement du lait du biberon, autorisé à contrôler le biberon et à ne pas se faire forcer la tétine dans la bouche, et encouragé à faire des pauses fréquentes entre les gorgées. Une alimentation rythmée donne au cerveau du bébé le temps nécessaire pour enregistrer le signal de satiété « Je suis rassasié », ce qui évite de gaspiller inutilement votre précieux lait.

3. Respectez l’heure

Pompez en fonction de l’horloge de votre corps et non de celle du hall de votre hôtel. Votre horaire de pompage doit correspondre à l’horaire des repas de votre bébé à la maison. Une tétée à 21 heures à Paris se transformera en une séance de pompage à 15 heures à New-York.

4. Respectez la fréquence

Ne manquez pas une seule séance d’allaitement ! Bien sûr, il est facile de perdre la notion du temps quand on s’amuse, alors mettez un minuteur. Pour protéger vos réserves de lait, vous devez tirer votre lait au moins aussi souvent que vous le faites chez vous. Votre bébé est beaucoup plus efficace pour extraire le lait de vos seins que le tire-lait. Si vous constatez que la production de lait commence à diminuer, ajoutez une autre séance d’expression au programme de la journée. Si possible, envisagez d’utiliser un tire-lait de qualité hospitalière à l’hôtel et un tire-lait personnel en ville.

À lire aussi  Comment habituer votre chien à votre nouveau-né

5. Apportez le matériel nécessaire

N’oubliez pas votre tire-lait, un adaptateur (si nécessaire), des sachets pour conserver le lait, un sac fourre-tout isolé avec des blocs réfrigérants, un sac à dos pour votre tire-lait et des coussinets d’allaitement supplémentaires – vous aurez probablement des fuites plus fréquentes lorsque vous serez loin de votre bébé.

6. Ne pompez pas et ne videz pas, JAMAIS !

Vous avez travaillé bien trop dur pour gaspiller votre bonté lactée. Demandez à l’avance à votre hôtel de vous fournir un congélateur pour conserver votre lait. Sur la route, utilisez un sac isotherme avec des blocs réfrigérants. Votre lait est fort: même à température ambiante, le lait fraîchement pompé peut être conservé jusqu’à 6 heures.

7. Ramener le lait à la maison

Pour ramener votre lait à la maison, la planification préalable est essentielle. Si vous allaitez exclusivement, attendez-vous à exprimer entre 700 et 850 ml (presque 900g) de lait maternel par jour, plus le poids des blocs réfrigérants. En fonction de votre mode de transport et de la quantité que vous transportez, votre lait peut voyager avec vous ou être expédié séparément. Ce sera par contre compliqué si bous avez à prendre l’avion.

Ne renoncez pas à l’allaitement maternel simplement parce qu’il ne correspond pas à votre mode de vie. Le lait maternel est un produit puissant ! Avec un peu d’anticipation, vous pouvez même partir sans bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *