Langage des signes pour bébé : Quand, comment et pourquoi l’utiliser

 

Devriez-vous enseigner à votre bébé le langage des signes, ou cela ralentira-t-il le développement de son langage verbal ? Voici ce que vous devez savoir sur cet outil de communication.

Votre bébé est peut-être un communiquant né, mais cela ne signifie pas toujours que vous comprendrez toujours ce qu’il essaie de dire – surtout au cours de la première et deuxième année, lorsque les écarts de communication (et de compréhension) entre un bébé et ses parents qui ont du mal à le comprendre peuvent être importants.

Votre bébé développera probablement les compétences nécessaires pour dire son premier mot autour de l’âge de 10 et 16 mois (à quelques mois près). D’ici là, le langage des signes pour bébés peut être un outil très utile.

Qu’est-ce que la langue des signes pour bébés ?

La langue des signes pour bébés est un moyen efficace d’aider votre enfant à communiquer, en permettant à votre petit non-verbal d’exprimer ses besoins avant qu’il ne sache utiliser les mots.

Une meilleure communication, à son tour, entraîne des interactions plus fluides et moins de frustrations (pour vous deux). Elle renforce également la confiance de bébé en tant que communiquant (« ils me comprennent ! »), ce qui le motive à continuer à communiquer, d’abord par des signes, puis par un mélange de signes et de sons, et enfin par des mots.

Ne vous faites pas non plus de mauvaises idées, l’apprentissage de la langue des signes française n’est pas réservée aux enfants ou adultes sourds ou malentendants ou à leur famille, les professionnels de la petite enfance commencent à mettre en avant cette méthode de communication gestuelle et bienveillante qui vous rapprochera de votre bébé.

Le langage des signes va-t-il ralentir le développement verbal de bébé ?

Les recherches suggèrent qu’en donnant à votre bébé un moyen de communication précoce afin de partager ses besoins, ou émotions, le langage des signes peut stimuler son désir d’apprendre d’autres techniques de communication, y compris la parole. La langue des signes pour bébés lui donne un moyen efficace de communiquer avec son entourage, ce qui lui permet de tirer encore plus profit des expériences sociales. Qui plus est, lorsque vous signez avec votre bébé, vous parlez en même temps, ce qui lui fera intégrer le signe ainsi que le mot, qu’il connaitra aussi et pourra le prononcer lorsqu’il arrivera ensuite à parler.

Signer avec votre bébé signifie que vous passerez également plus de temps à lui parler – et il n’y a pas de meilleur moyen de l’aider à apprendre à parler que de lui parler.

Comment et quand apprendre la langue des signes à votre bébé

Si votre bébé a environ 8 ou 9 mois, vous l’avez probablement déjà vu faire ses adieux ou indiquer quelque chose qu’il veut. Il a appris ces gestes simplement en regardant et en imitant les adultes et enfants qui l’entourent (ses parents, ses frères et sœurs, sa nounou …).

Apprendre le langage des signes à votre bébé est aussi simple que de répéter un geste et de dire le mot correspondant lorsque vous avez l’attention de votre bébé. Une fois qu’il commence à comprendre qu’il peut utiliser des gestes à une ou deux mains pour communiquer avec vous, il peut vous surprendre par la rapidité avec laquelle il apprend le langage des signes pour bébé.

Si vous souhaitez commencer à utiliser les signes pour bébés, les orthophonistes vous recommandent de garder ces conseils à l’esprit :

  • Signez tôt. Commencez à lui enseigner la langue des signes dès qu’il montre un intérêt actif pour la communication avec vous, de préférence bien avant 8 ou 9 mois, bien qu’il n’y ait aucun mal à prendre l’habitude de signer plus tôt ou plus tard. La plupart des bébés commenceront à signer entre 10 et 14 mois, les plus précoces vers 9mois, en ayant eu leurs parents signant dès leurs premiers mois. Les futurs parents peuvent commencer à s’intéresser à cette acquisition du langage des signes au cours de la grossesse, afin d’être déjà préparés, nous savons bien comment les premiers mois après l’arrivée de bébé laissent peu de temps libre.
  • Signez selon vos besoins. Choisissez des signes qui sont importants, significatifs et utiles pour votre enfant. Il s’agit notamment des signes qui expriment ses besoins quotidiens, comme le fait d’avoir faim, soif et sommeil.
  • Parlez et signez en même temps. Dites le mot à voix haute tout en faisant le langage des signes de votre bébé pour vous assurer qu’il fait le lien entre le signe et le mot parlé.
  • Signez de manière cohérente. Assurez-vous que vos signes sont cohérents et fréquents. La répétition est la clé : En voyant le même signe encore et encore, votre bébé l’apprendra et l’imitera plus rapidement.
  • Mettez-vous face à votre bébé. Les enfants adorent regarder notre visage et surtout nos yeux, alors placez les signes près de votre visage et votre bébé aura plus de chances de les remarquer.
  • Utilisez l’environnement qui vous entoure. Si vous signez pour un objet, signez-le près ou au-dessus de l’objet, que votre bébé fasse plus facilement l’association.
  • Récompensez-le. Votre bébé est plus apte à apprendre un signe s’il obtient rapidement ce qu’il demande. Donc, s’il signe pour dire qu’il a terminé ce qu’il a dans son assiette, enlevez-lui son assiette ou servez-lui la suite. Il sera satisfait d’avoir été compris. En lui racontant des comptines, accompagnées des signes et d’expressions du visage, cela apportera aussi quelque chose de ludique à cet apprentissage, où il pourra aussi commencer à signer avec vous sur sa comptine préférée.
  • Formez-vous en ligne à la langue des signe française pour bébé, et motivez les différentes personnes de votre foyer, plus il y aura de personnes dans la vie de bébé qui pourront parler sa langue, plus il sera heureux. Essayez donc de familiariser les frères et sœurs, les grands-parents, les assistantes maternelles, les personnes qui s’occupent de votre bébé à la crèche et toute autre personne qui passe beaucoup de temps avec lui avec au moins les signes les plus importants.

 

 

  • Sachez quand vous devez signer avec la LSF. Le fait de signer, comme toute forme de communication, doit se développer naturellement et à son propre rythme, sans aucune pression. Si votre petit semble frustré par le langage des signes des bébés, s’il résiste à leur utilisation ou montre des signes de surcharge, ne forcez pas l’ordre du jour. L’idée est de réduire la frustration pour vous deux, et non de l’aggraver.
  • Encouragez votre bébé dès le début. Lorsque votre enfant commence à imiter vos signes, il est probable que ce ne sera pas parfait tout de suite – considérez donc qu’il s’agit d’un équivalent de babillages en langage des signes. Reconnaissez et répondez aux signes qui sont proches de vos signes, comme vous le feriez si c’était parfait, pour que votre bébé reste intéressé et motivé à continuer d’essayer.

Les meilleurs signes à enseigner à bébé

Lorsque vous commencez à utiliser le langage des signes pour bébés, développez des signes naturels qui fonctionnent pour vous et votre bébé. Tout geste simple qui correspond bien à un mot ou à une phrase peut fonctionner. Voici quelques suggestions de mots qui pourraient vous être utiles à mettre en place:

Dormir / J’ai faim / J’ai soif / J’ai fait pipi / J’ai fait caca / J’ai chaud / J’ai froid / J’ai mal/ Manger / Encore / Fini / Maman / Papa … la formation « Bébé signeur » comprend tout une méthodologie d’apprentissage en vidéo, et surtout un grand dictionnaire et lexique d’expressions et de mots à signer pour mieux communiquer avec votre enfant, accompagné de comptines et autres vidéos ludiques pour signer et apprendre à signer avec votre bébé.

Avantages de la langue des signes pour les bébés

Si la plupart des enfants peuvent bénéficier du langage des signes pour bébés, il peut être particulièrement utile pour les enfants qui commencent à parler plus tard. Certains enfants trouvent la communication frustrante, ce qui entraîne des problèmes de comportement (crises de colère, pleurs, cris ou coups) lorsqu’ils ne sont pas compris.

Des études ont montré que les retards de langage sont un facteur de risque de problèmes de comportement chez les bébés et les jeunes enfants. Le langage des signes pour bébés peut contribuer à atténuer une partie de cette frustration en offrant un moyen d’expression.

Cela dit, si la langue des signes est un excellent outil pour encourager le développement précoce des compétences linguistiques, elle ne remplace pas l’aide d’un professionnel. Si vous pensez que votre enfant souffre d’un retard de la parole ou du langage ou d’une perte auditive, parlez-en à son médecin. Celui-ci peut orienter votre enfant vers un orthophoniste pour qu’il subisse des tests permettant de diagnostiquer ou d’écarter tout problème nécessitant un suivi important auprès d’un spécialiste.

Le langage des signes pour bébés améliore-t-il les compétences verbales ?

Le fait de signer est-il un signe d’intelligent de votre bébé ? Pas nécessairement.

Bien qu’un bébé capable de signer ait certainement plus de facilité à communiquer au début, et que cela aide son éveil et sa motricité, comme il sera entraîné à utiliser ses doigts et mains, les études n’ont pas montré que le fait de signer pour votre bébé lui permettra de parler plus tôt ou lui donnera un avantage linguistique durable. Et une fois qu’un enfant peut parler et être compris, l’écart verbal entre les bébés qui ont signé et ceux qui n’ont pas signé semble diminuer et finir par disparaître.

Les cours de langue des signes pour bébés peuvent rendre la communication et la vie un peu plus facile pendant la phase préverbale, mais elle n’est absolument pas nécessaire, ni pour votre relation avec votre bébé ni pour le développement de son langage. Alors, adoptez la langue des signes pour bébés seulement si vous estimez que cela peut vous rapprocher de votre bébé et lui permettre de communiquer plus tôt avec vous, mais si ce n’est pas le cas (ou si votre bébé ne le ressent pas), ne vous sentez pas obligé.

Communiquez avec votre jeune enfant de n’importe quelle façon qui fonctionne et qui vous convient à tous les deux (inévitablement, une certaine communication non verbale se fera sentir du côté de bébé, qu’il s’agisse de gestes comme pointer du doigt ou de grognements et cris divers – qui peuvent tous être étonnamment efficaces). Les mots finiront par circuler, et le fossé de communication se refermera.

Formation language des signe pour bébé

4.9 (98%)
317 votes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *